Cerveau humain adulte normal

Cerveau humain adulte normal

Coupes congelées ou en paraffine, ADN, ARN et protéines obtenus à partir des différentes structures du cerveau


AMYGDALE

L'amygdale ou complexe amygdalien est un noyau pair situé dans la région antéro-interne du lobe temporal au sein de l'uncus, en avant de l'hippocampe et sous le cortex péri-amygdalien.

Coupes de Tissus Congelés
Coupes de Tissues en Paraffine
ADN
Protéines

GANGLIONS DE LA BASE

Les ganglions de la base (autrement appelés noyaux gris centraux ou noyaux de la base) sont constitués par des noyaux pairs, interconnectés au niveau télencéphalique (hémisphères cérébraux) et diencéphalique.
Ces noyaux participent à des réseaux neuronaux disposés en boucles parallèles motrices, oculomotrices, cognitives et limbiques

Coupes de Tissus en Paraffine

ARTÈRE CÉRÉBRALE

L'artère cérébrale antérieure (arteria cerebri anterior) est une artère paire, une des principales artères vascularisant le cerveau.
elle est une des quatre branches terminales de l'artère carotide interne avec l'artère cérébrale moyenne, l'artère communicante postérieure et l'artère choroïdienne antérieure. Elle nait dans la boite crânienne au niveau de la scissure de Sylvius un peu au-dessus de l'artère ophtalmique.
elle se termine par trois branches : antérieure, moyenne et postérieure qui vont vasculariser la face interne des lobes frontal et occipital, débordant sur la face externe.

Coupes de Tissus en Paraffine

TRONC CÉRÉBRALE

Le tronc cérébral appartient au système nerveux central, et plus particulièrement à l'encéphale. Il est situé dans la fosse crânienne postérieure, sous le cerveau et en avant du cervelet. Il est structurellement continu avec la moelle épinière, qui commence à la première racine spinale. Le tronc cérébral est relié au cerveau, via les pédoncules cérébraux du mésencéphale, et au cervelet, via les pédoncules cérébelleux supérieurs (mésencéphale), moyens (pont) et inférieurs (moelle allongée). C'est également le lieu d'émergence de dix des douze paires de nerfs crâniens (de la IIIe paire à la XIIe).
Le tronc cérébral est responsable de plusieurs fonctions dont la régulation de la respiration et du rythme cardiaque, la localisation des sons, etc. C'est également un centre de passage des voies motrices et sensitives, ainsi qu'un centre de contrôle de la douleur.

Coupes de Tissus en Paraffine

PÉDONCULES CÉRÉBELLEUX

Pont de substance blanche, à l'arrière du cerveau constitué de trois parties paires et symétriques, unissant de haut bas : le mésencéphale, le pont et le bulbe c'est-à-dire le pédoncule cérébelleux supérieur moyen et inférieur au cervelet.
Le pédoncule cérébelleux constitue les voies de passage des fibres nerveuses qui arrivent au cervelet permettant ainsi la motricité (les mouvements volontaires).

Coupes de Tissus en Paraffine
cDNA
Lysat Protéique

CERVELET

Le cervelet (du latin cerebellum, «petit cerveau») est une structure de l'encéphale des vertébrés qui joue un rôle important dans le contrôle moteur et est également impliqué, dans une moindre mesure, dans certaines fonctions cognitives, telles que l'attention, le langage et la régulation des réactions de peur et de plaisir.

Coupes de Tissus Congelés
Coupes de Tissues en Paraffine
cDNA
ARN Total
Protéines membranaires
Lysat protéique

CORTEX CÉRÉBRAL

Le cortex cérébral (ou écorce cérébrale) d'origine prosencéphalique, désigne la substance grise périphérique des hémisphères cérébraux. Il se compose de trois couches (pour l'archi- et le paléo-cortex) à six couches (pour le néocortex) renfermant différentes classes de neurones, d'interneurones et de cellules gliales. Le cortex peut être segmenté en différentes aires selon des critères cytoarchitectoniques (nombre de couches, type de neurones), de leur connexions, notamment avec le thalamus, et de leur fonction.

Coupes de Tissus Congelés

Coupes de Tissues en Paraffine

cDNA
ARN Total
Protéines membranaires
Lysat protéique

MÉNINGES CÉRÉBRALES

Les méninges sont les membranes qui enveloppent le système nerveux central (SNC) : encéphale et moelle épinière, la portion intracrânienne des nerfs crâniens et les racines des nerfs spinaux. De la surface vers la profondeur, on distingue la dure-mère, l'arachnoïde et la pie-mère.
Dans les méninges se trouve le liquide cérébro-spinal, qui amortit les chocs lors des mouvements. Au niveau de l'arachnoïde se trouve le liquide céphalo-rachidien.

Coupes de Tissus Congelés
Coupes de Tissues en Paraffine
cDNA
ARN Total
Protéines membranaires
Lysat protéique

PLEXUS CHOROÏDE

Les plexus choroïdes forment des structures des parois des ventricules du cerveau où le liquide cérébrospinal est sécrété. C'est un lacis de vaisseaux sanguins capillaires poreux (on dit qu'ils sont fenestrés), entourés d'épendymocytes (ou cellules épendymaires) qui constituent un tissu similaire à un épithélium. La porosité des capillaires permet au sang d'arriver aux épendymocytes, mais pas au-delà. Les plexus choroïdes fabriquent le liquide cérébrospinal en laissant passer certaines molécules, et en bloquant d'autres. Ce mécanisme fait partie de la barrière hémato-encéphalique.

Coupes de Tissues en Paraffine

DIENCEPHALE

Le diencéphale désigne, en neuroanatomie des vertébrés, les ensembles de substance grise, de forme ovoïde constitués des thalamus, hypothalamus, épithalamus et sous-thalamus.
Le diencéphale apparaît au stade cinq vésicules du neurodéveloppement embryonnaire, lorsque le prosencéphale se divise en deux, la partie rostrale formant le télencéphale et la partie caudale donnant le diencéphale.

Coupes de Tissus Congelés
Coupes de Tissues en Paraffine
cDNA
ARN Total
Lysat Protéique

HIPPOCAMPE

L'hippocampe est une structure du cerveau des mammifères. Il appartient notamment au système limbique et joue un rôle central dans la mémoire et la navigation spatiale. Chez l'homme et le primate, il se situe dans le lobe temporal médian, sous la surface du cortex, au-dessus de la cinquième circonvolution (replis du cortex) temporale T5. Comme le cortex avec lequel il est en étroite relation, c'est une structure paire, présente de manière symétrique dans chaque hémisphère. Il se compose de trois sous-structures : le subiculum, la corne d'Ammon (composée des aires CA1, CA2 et CA3) et le gyrus denté. Il est également le prolongement du fornix ou trigone et les amygdales sont à ses extremités. Les différents types de neurones de l'hippocampe sont extrêmement bien organisés, principalement sous forme de strates distinctes. C'est pourquoi, il est fréquemment utilisé comme système modèle pour étudier la neurophysiologie. Une des formes de la plasticité neuronale, connue sous le nom de LTP ou potentialisation à long terme, a été découverte et est très bien caractérisée dans cette structure. La LTP est notamment reconnue pour être un des mécanismes principaux utilisés par le cerveau pour stocker les souvenirs. L'hippocampe est une des premières structures atteintes dans la maladie d'Alzheimer, ce qui explique les problèmes de mémoire et de désorientation qui caractérisent l'apparition de cette pathologie neurodégénérative. L'hypoxie (la privation d'oxygène), les encéphalites et les épilepsies du lobe temporal sont également des conditions présentant des lésions au niveau de l'hippocampe. Les personnes subissant de graves dommages à l'hippocampe sont susceptibles de souffrir de différents types d'amnésie. Enfin, l'hippocampe est, avec la zone sous-ventriculaire, une des seules structures cérébrales à présenter une activité de neurogenèse chez l'individu adulte. Cette production de nouveaux neurones fonctionnels a lieu dans le gyrus dentelé durant toute la vie de l'individu. Au contraire de la zone sous-ventriculaire, qui produit des neurones pour le bulbe olfactif, les neurones générés sont destinés à rester dans le gyrus dentelé.

Coupes de Tissus Congelés
Coupes de Tissues en Paraffine
cDNA
ARN Total
Protéines membranaires
Lysat protéique

INSULA

Le cortex insulaire ou insula - terme latin signifiant île - est une partie du cortex cérébral et constitue l'un des lobes du cerveau. Son rôle est encore mal connu mais il est généralement associé aux fonctions limbiques et interviendrait notamment dans le dégoût, la dépendance ou encore la conscience.
Le cortex insulaire est situé au fond du sillon latéral. Sa surface est marquée par cinq gyrus de l'insula : trois gyri courts en avant et deux autres plus longs en arrière. Il est encerclé par le sillon circulaire qui marque la séparation avec les parties operculaires des lobes temporaux, frontaux et pariétaux. L'ensemble du cortex qui le recouvre est appelé opercule et serait notamment impliqué dans la conscience.
Le cortex insulaire est divisé en deux parties : une large insula antérieure et une petite insula postérieure, dans laquelle ont été identifié plus d'une douzaine d'aires différentes. La partie antérieure du lobe de l'insula, une composante des aires prémotrices, joue un rôle dans la production du langage et sa partie postérieure contient des aires somatosensorielles secondaires intégrant des informations en provenance de différentes modalités.
Le cortex insulaire joue un rôle dans diverses fonctions, principalement liées aux émotions ou à la régulation de l'homéostasie du corps. Ces fonctions incluent la perception, le contrôle moteur, la conscience du soi, le fonctionnement cognitif et les expériences interpersonnelles. Cette partie du cerveau est donc fortement impliquée dans certains dysfonctionnements psychopathologiques.
Coupes de Tissus en Paraffine
cDNA
Lysat Protéique

LOBE FRONTAL

Le lobe frontal est une région du cerveau des vertébrés. Il est situé à l'avant des lobes pariétal et temporal.
Dans le cerveau humain, le sillon central (ou scissure de Rolando) sépare le lobe frontal du lobe pariétal tout au long de la surface du cortex cérébral. Le sillon latéral (ou scissure de Sylvius) sépare le gyrus (ou circonvolution) frontal inférieur du lobe temporal. On subdivise le lobe frontal en trois grandes structures depuis le sillon central jusqu'au pôle frontal, la partie la plus antérieure du lobe frontal :
  • Le cortex moteur situé juste en avant du sillon central
  • Le cortex prémoteur en avant du précédent
  • Le cortex préfrontal qui regroupe toutes les autres régions du lobe frontal

La forme et la position des gyrus et sillons du cortex préfrontal n'ont que peu de rapport avec leur structure architectonique.

Coupes de Tissus Congelés
Coupes de Tissus en Paraffine
cDNA
ARN Total
Protéines

LOBE OCCIPITAL

Le lobe occipital est une région du cerveau des vertébrés. Il est situé à l'arrière de la tête, à côté du lobe pariétal et du lobe temporal.
Le lobe occipital est le centre visuel. Il permet la reconnaissance des orientations et des contours des images en ce qui concerne les premiers traitements d'analyse visuelle effectuées en V1 (aire de Brodmann numéro 17). Le cortex dédié à l'analyse visuelle se prolonge jusqu'aux lobes pariétaux et temporaux.

Coupes de Tissus Congelés
Coupes de Tissus en Paraffine
ADN
ARN Total
Protéines

LOBE PARIÉTAL

Le lobe pariétal (ou cortex pariétal) est une région du cerveau des vertébrés. Il est situé en arrière du lobe frontal, au-dessus des lobes temporal et occipital.
Le lobe pariétal est considéré comme un cortex associatif hétéromodal. C'est-à-dire qu'il joue un rôle important dans l'intégration des informations issues des différentes modalités sensorielles (vision, toucher, audition). Cette région du cerveau est notamment impliquée dans la perception de l'espace et dans l'attention et, plus particulièrement, le cortex pariétal supérieur est impliqué dans la voie dorsale du système visuel et dans le contrôle visuo-moteur des mouvements, notamment des saccades oculaires.

Coupes de Tissus
ADN
ARN Total
Protéines

LOBE TEMPORAL

Le lobe temporal est une région du cerveau des vertébrés située derrière l'os temporal (l'os situé derrière les tempes), dans la partie latérale et inférieure du cerveau.
Chez l'Homme, c'est une zone importante pour de nombreuses fonctions cognitives, dont notamment l'audition, le langage et la mémoire et la vision des formes complexes.

Coupes de Tissus
ADN
ARN Total
Protéines

BULBE RACHIDIEN

Le bulbe rachidien (ou medulla oblongata, moelle allongée dans la terminologie internationale ou myélencéphale) est la partie inférieure du tronc cérébral (la plus caudale) chez les vertébrés. Elle prolonge en haut la moelle épinière et se situe en avant du cervelet dans la fosse postérieure du crâne. Elle est en continuité en haut avec la protubérance. Le terme « rachidien » est un composé de « rachis » avec le suffixe élargi « -dien » (dérivé de -ien) ; « rachis » vient du grec ancienῥάχις (rakhis), « épine dorsale ».

Coupes de Tissus
ADN
ARN Total
Protéines

MÉSENCÉPHALE

Le mésencéphale, le cerveau « moyen », est une région du tronc cérébral reliée au cerveau, situé entre la protubérance (ou pont) en bas et le diencéphale en haut. Il est formé, de l'avant vers l'arrière par:
  • le pied, pes pedunculi ou crus cerebri (droite et gauche)
  • du tegmentum mesencephali
  • du tectum mesencephali
Crus cerebri et tegmentum constituent les pédoncules cérébraux.

Coupes de Tissus

SYSTÈME OLFACTIF

Le système olfactif est composé de deux structures, le système olfactif principal et le système trigéminal. Il existe une troisième partie appelée « organe voméronasal », qui est situé en retrait dans l'orifice des narines. Il n'a pas de fonction précise établie chez l'homme, mais est lié à l'animal pour sa reproduction et le marquage de son territoire.

Coupes de Tissus
ADN
ARN
Lysat Protéique

NERF OPTIQUE

C'est un nerf centripète composé d'environ 1,2 million d'axones issus des cellules ganglionnaires (de la rétine optique), qui se collectent au niveau de la macula, avant de sortir du globe oculaire par la lamina cribrosa. Le nerf optique de chaque côté adopte un trajet oblique en arrière et en dedans au sein de l'espace intraorbitaire et intracônique. Il pénètre dans le crâne par le canal optique puis suit la gouttière optique, avant de rejoindre son homologue controlatéral pour former le chiasma optique au-dessus de l'hypophyse. Puis le chiasma se poursuit par deux bandelettes optiques (ou tractus optiques) qui contournent le mésencéphale avant de se terminer au niveau des corps géniculés latéraux (ou corps genouillés latéraux).

Coupes de tissus
ADN
Lysat Protéique

GLANDE PINEALE

La glande pinéale ou épiphyse est une petite glande endocrine de l'épithalamus du cerveau des vertébrés. À partir de la sérotonine, elle sécrète la mélatonine et joue donc, par l'intermédiaire de cette hormone, un rôle central dans la régulation des rythmes biologiques (veille/sommeil et saisonniers). Dans l'espèce humaine, l'épiphyse a la forme d'une pomme de pin (d'où son nom) ou d'un petit cône (d'environ 8 mm) situé en position médiane en arrière du troisième ventricule, entre les deux thalamus, au-dessus des colliculi supérieurs derrière la stria medullaris.

Coupes de Tissus

HYPOPHYSE

L'hypophyse (hypophysis) ou glande pituitaire est une glande endocrine qui se trouve dans une cavité osseuse la fosse hypophysaire qui se situe dans l'os sphénoïde. Elle est protégée par la selle turcique. Elle est reliée à une autre partie du cerveau appelée l'hypothalamus par une tige hypophysaire (également appelée tige pituitaire). Elle produit des hormones qui gèrent une large gamme de fonctions corporelles, dont les hormones trophiques qui stimulent les autres glandes endocrines. Cette fonction inspirait les scientifiques à l'appeler la « glande maîtresse » du corps, mais aujourd'hui on sait que l'hypophyse est régulée par les hormones (neuro-hormones) émises par l'hypothalamus.

Coupes de Tissus
ADN
ARN
Protéines

PONT

Le pont (nouvelle nomenclature) ou pont de Varole (ou encore protubérance annulaire) est la partie centrale et renflée du tronc cérébral située entre le mésencéphale et le myélencéphale (comprenant le bulbe rachidien et la lame vasculaire). Au sein du système nerveux central, le pont joue un rôle important dans la motricité notamment par sa position de relais entre le cerveau et le cervelet mais contribue aussi à la sensibilité du visage et aux fonctions autonomes.

Coupes de Tissus
ADN
Protéines

GYRUS POSTCENTRAL

Le gyrus postcentral est un gyrus du lobe pariétal du cortex cérébral, limité en avant par le sillon central et en arrière par le sillon postcentral. C'est un ruban vertical qui suit les sinuosités de la scissure de Rolando (ou sillon central), tout comme son symétrique le gyrus précentral. Il s'unit d'ailleurs à ce dernier par des plis de passage qui contournent les extrémités du sillon de Rolando, dans des régions nommées opercule rolandique en bas et lobule paracentral sur la face interne (en haut).
Il héberge le long des berges postérieures du sillon central les aires somatosensorielles primaires (aires 1, 2, 3 de Brodmann). Celles-ci s'organisent sous la forme d'une carte somatotopique : à chaque partie du cortex somatosensoriel correspond une partie du corps.
Dans la partie la plus postérieure du gyrus postcentral débute le cortex somatosensoriel associatif.

Coupes de Tissus
ADN
ARN
Protéines

GYRUS PRECENTRAL

Le gyrus précentral ou circonvolution frontale ascendante est un gyrus de la face latérale du lobe frontal du cortex cérébral, limité en avant par le sillon précentral et en arrière par le sillon central de Rolando.
Cette circonvolution contient le long de la face antérieure du sillon central les aires motrices primaires M1, correspondant à l'aire 4 de Brodmann. Les centres commandant les mouvements musculaires intentionnels sont organisés suivant une carte motrice : chaque partie du cortex M1 commande les muscles d'une partie du corps controlatérale (du côté opposé du corps).

Coupes de Tissus
ADN
ARN
Protéines

THALAMUS

Le thalamus (du grecθάλαμος, chambre à coucher) est une structure anatomique paire de substance grise cérébrale diencéphalique. Les deux thalamus sont situés de part et d'autre du IIIème ventricule dont ils constituent les parois latérales. Situé en position intermédiaire entre cortex et tronc cérébral, le thalamus a principalement une fonction de relais et d'intégration des afférences sensitives et sensorielles et des efférences motrices, ainsi que de régulation de la conscience, de la vigilance et du sommeil.

Coupes de Tissus
ADN
ARN
Protéines